Configuration avancée de PHP-FPM

De Adadov.net wiki
Aller à : navigation, rechercher
Article en cours de rédaction ou de modification !
WorkInProgress.png
Le présent article est actuellement en cours de rédaction ou de modification.
Adressez-vous à la personne en charge pour toute proposition ou modification.
Auteur / Editeur : Adadov
Dernière édition : 21/05/2018
Ecrit Par : Adadov

On va faire un petit topo sur la configuration de PHP-FPM et l'utilité de créer de multiples pool.

La première utilité que j'ai trouvé c'est de pouvoir facilement faire tourner PHP avec des utilisateurs différents en fonction des besoins. Mais ce n'est pas la seule option qu'on peut ajouter facilement.

Chaque pool PHP-fpm lancera ses propres serveurs permettant ainsi une utilisation modulable.

Créer un nouveau pool

Afin de séparer les exécutions de PHP dans des environnements différents il peut être très intéressant de créer de nouveaux pool.

Un pool demande très peu d'informations spécifiques pour une utilisation par défaut.

Il faudra simplement lui attribuer un nom et un listener spécifique.

Pour simplifier la configuration vous pouvez utiliser la variable $pool dans les options de configuration. Elle prendra le nom du pool comme valeur.

Pour créer un nouveau pool, il suffit de créer un fichier dans le dossier ${FPMBASE}/php-fpm.d/.

[nom_pool]

listener = /run/php-fpm/$pool.sock
user = apache
group = apache

Utilisation d'un nom d'utilisateur spécifique

Pour un hébergement mutualisé, il devient souvent indispensable de faire exécuter les scripts PHP avec les droits de l’utilisateur et non ceux par défaut de votre serveur web.

Dans le cas d'un CMS par exemple, ça vous évitera de rencontrer régulièrement des soucis liés aux droits sur les fichiers.

Pour qu'un pool fonctionne avec un utilisateur spécifique, rien de plus simple.

Il suffit de paramétrer les lignes user et group avec les informations de l'utilisateur souhaité.

Fichier par défaut de pool

Voici un fichier par défaut pour la configuration d'un pool.