Terminal : Quelques raccourcis indispensables

De Adadov.net wiki
Aller à : navigation, rechercher
Ecrit Par : Adadov

history

Comme beaucoup de monde je connaissais déjà un peu l'utilisation de ces commandes, mais c'est la lecture de cet article qui m'a permis de découvrir d'autres applications possibles.

Il arrive très souvent qu'on doive rejouer des commandes, utiliser des paramètres d'une commande précédente, voir la commande elle même comme arguments (dans le cas de sudo par exemple).

Pour ça il existe quelques petits raccourcis forts utiles, tout d'abord history.
Cette commande permet d'afficher, par défaut, les 1000 dernières commandes exécutées, ce qui est plutôt pratique quand on se souvient plus comment on a fait quelque chose ...

Pour réutiliser ces commandes on a ensuite deux solutions, le copy/paste est assez facile, on a la commande à l'écran et on la colle sur le prompt ... Mais on peut aussi utiliser son numéro au lieu de tout retaper !!

[root@linux] # history
[root@linux] # !549

Cette commande exécutera la 549ème commande dans l'historique. Plutôt rapide non ??

!:X

C'est bien beau tout ça mais on ne peut que rejouer des commandes à l'identique ...

Si on souhaite réutiliser des arguments de la commande précédente (oui pas celle lancé 150 commandes en arrière ...), il existe aussi des raccourcis.

Imaginons que l'on souhaite créer un dossier puis s'y rendre, il suffira de taper les commandes suivantes.

[root@linux] # mkdir nouveau_rep
[root@linux] # cd !:1

!:X permet de réutiliser l'élément X de la commande précédente, dans notre cas !:0 représente mkdir et !:1 le nom du dossier "nouveau_rep", on sera donc placé dans le dossier suite à ces commandes.

!!

Mais si on veut directement réutiliser TOUTE la commande précédente ?? Ben oui ça arrive souvent qu'on oublie de taper "sudo" au début d'une commande ...

Dans ce cas rien de plus simple, il existe aussi un raccourci pour ça !!

[root@linux] # systemctl restart httpd.service
[root@linux] # sudo !!

La deuxième commande exécutera sudo systemctl restart httpd.service.

Voilà pour ces quelques raccourcis qui permettent de gagner tellement de temps en ligne de commande.

Si vous en avez d'autres n'hésitez pas à me les faire parvenir, ce sera un plaisir de les ajouter.